COVmasque.jpg

Porter ou non un masque : vous hésitez ?

Quelques réponses à votre juste interrogation...

Depuis le 14/03/2022, le port du masque n'est plus obligatoire dans les lieux publics

sauf à l'hôpital, les établissements de soins, les maisons de retraite et les transports en commun.

Vous pouvez donc enfin tomber le masque mais qui avec du bon sens.

La 5ème vague de l'épidémie est en train lentement de diminuer.

Il est sûr que cette vague n'a pas induite un fort taux d'hospitalisation et de décès comme les précédentes.

Avec 27 millions de personnes infectées et 54 millions de français vaccinés,

l'immunité collective est quasiment atteinte.

Le risque d'être affecté d'une forme grave de la COVID-19 est donc très limité.

Avec un taux d'incidence de 333 en France cette semaine et 32000 nouveaux cas quotidiens,

l'épidémie reste bien présente sur notre territoire.

Il parait donc justifier de ne pas jeter tout de suite sa réserve de masques.

En effet, il paraît judicieux de porter le masque en espaces clos dans les cas suivants :

                        - espaces de santé (médecin, pharmacie, kinésithérapeute...)                           

- espaces avec grande concentration de population :                

          x Magasins aux heures de fortes affluences

x Cinéma, Musée, Concert , Théâtre

- je suis malade : je porte le masque pour protéger les autres !

Il est envisageable dans les prochaines semaines que le gouvernement modifie la gestion de cette épidémie.

En Espagne comme dans d'autres pays européens, le dépistage automatique de la COVID-19 a été abandonné.

L'épidémie est gérée désormais comme la grippe :

les malades se soignent seul si les symptômes sont supportables,

vont chez leur médecin si les symptômes sont gênants,

sont arrêtés si les symptômes les empêchent de travailler.

La France devrait opter cette stratégie dans le but de retrouver une vie quasi normale

malgré la présence de la COVID-19 qui comme la grippe génèrera épisodiquement

dans les futures années de nouvelles épidémies.

Pour terminer sur le port du masque, il est indispensable de le porter

lorsque l'on est malade de la COVID-19 ou de tout autre infection.

L'individu malade couvert d'un masque ne sera quasiment plus contaminant pour les autres :

JE SUIS MALADE : JE RESPECTE LES AUTRES = JE PORTE UN MASQUE !!!